Articles Tagués ‘bobigny’

Bobigny.. Je danse…

Publié: 11/07/2015 par jcdrancy dans Uncategorized
Tags:,
Publicités

Revue de presse Bobigny 1 an après

Publié: 10/05/2015 par jcdrancy dans Uncategorized
Tags:,

BOBIGNY CENSURE SUR LA MUSIQUE JAZZ

Publié: 04/04/2015 par jcdrancy dans Uncategorized
Tags:, ,

LAGARDE ZÉRO BOBIGNY 1

Publié: 04/04/2015 par jcdrancy dans 2015, Actu
Tags:, ,

Conseil départemental de Seine-Saint-Denis : 42 élus

FG : 10 élus (Aubervilliers, Saint-Denis-2, Montreuil-2, Tremblay et Bobigny)

EELV : 2 élus (Noisy-le-Grand et Saint-Denis-1)

PS+ MGC : 12 élus (Pantin, Saint-Denis-1 (1 élu), la Courneuve, Montreuil-1, Epinay, Noisy-le-Grand (1 élu ), Bagnolet)

UMP : 12 élus (Le Blanc-Mesnil, Villemomble, Sevran (1 élu), Aulnay, Gagny, Livry (1 élu), Bondy )

DVD-Modem : 3 élus (Saint-Ouen + 1 élu à Sevran)

UDI : 3 élus ( Drancy +1 élu à Livry)

groupe udi cg

Gros échec de l’UDI :
certes nette victoire à Drancy mais la stratégie Lagarde a pris l’eau ce coup-ci :

défaite à Bobigny SADI LABBE

et victoire de Chevreau à Saint-Ouen contre le ticket officiel.
Le groupe UDI compte maintenant 4 élus contre 5 auparavant (3 udi + 1 MODEM)

A titre indicatif, voici la liste des 42 élus avec date de première élection au Conseil Général / Départemental. Entre parenthèses : l’affiliation politique et le canton d’élection

Bertrand Kern (PS / Pantin) : élu depuis 1998
Emmanuel Constant (PS / Noisy-le-Grand) depuis 1998

Abdel Sadi (PCF / Bobigny) depuis 2001
Azzédine Taibi (PCF/Saint-Denis-2) : depuis 2001
Pierre Laporte ( FASE-FG / Tremblay-en-France) : depuis 2001

Daniel Guiraud (PS / Bagnolet) : depuis 2004
Corinne Valls (MGC / Bagnolet) depuis 2004
Katia Coppi (UMP / Bondy) : depuis 2004
Stéphane Troussel (PS / La Courneuve) : depuis 2004
Stéphane Salini (UDI /Drancy) : depuis 2004
Michel Fourcade (PS / Epinay-sur-Seine) : depuis 2004

Jean-Michel Bluteau (UMP / Villemomble) : depuis 2007

Frédéric Molossi (PS / Montreuil-1) : depuis 2008
Mathieu Hanotin (PS / Saint-Denis-1) : depuis 2008

Pascal Beaudet (PCF/Aubervilliers) : depuis 2011
Belaïde Bedreddine (PCF / Montreuil-2) : depuis 2011
Hervé Chevreau (DVD / Saint-Ouen) : depuis 2011
Martine Valleton (UMP / Sevran) : depuis 2011

Meriem Derkaoui (PCF / Aubervilliers) : depuis 2015
Séverine Maroun (UMP / Aulnay-sous-Bois : depuis 2015
Bruno Beschizza (UMP / Aulnay-sous-Bois) : depuis 2015
Christine Cerrigone (UMP / Blanc-Mesnil) : depuis 2015
Thierry Meignen (UMP / Aulnay-sous-Bois) : depuis 2015
Pascale Labbé (PCF / Bobigny) : depuis 2015
Stéphen Hervé (UMP / Bondy) : depuis 2015
Zaïnaba Saïd-Anzum (PS / La Courneuve) : depuis 2015
Aude Lagarde (UDI / Drancy) : depuis 2015
Nadège Abomangoli (PS / Épinay-sur-Seine) : depuis 2015
Gaëtan Grandin (UMP / Gagny) : depuis 2015
Marie-Blanche Pietri (UMP / Gagny) : depuis 2015
Sylvie Paul (UMP / Livry-Gargan) : depuis 2015
Gérard Prudhomme (UDI / Livry-Gargan) : depuis 2015
Magalie Thibault (PS / Montreuil-1) : depuis 2015
Dominique Attia (Ensemble-FG / Montreuil-2) : depuis 2015
Frédérique Denis (EELV / Noisy-le-Grand) : depuis 2015
Florence Laroche (PRG / Pantin) : depuis 2015
Nadège Grosbois (EELV /Saint-Denis-1) : depuis 2015
Silvia Capanema (PCF/ Saint-Denis-2) : depuis 2015
Marie-Louise Magrino (DVD / Saint-Ouen) : depuis 2015
Yvon Kergoat (Modem / Sevran) : depuis 2015
Dominique Dellac (FG / Tremblay-en-France) : depuis 2015
Michèle Choulet (UMP / Villemomble) : depuis 2015

Source PLOUMPLOUM http://www.politiquemania.com/forum/elections-departementales-2015-f41/departementales-2015-seine-saint-denis-t3847-170.html#p75606

BOBIGNY LA ROUGE ET INTERNATIONALE

Publié: 03/04/2015 par jcdrancy dans Actu
Tags:, ,

ALERTE A BOBOCHE

Publié: 01/04/2015 par jcdrancy dans 2015
Tags:, , ,

648x415_bureau-vote-nancy-10-juin-2012-lors-u-premier-tour-elections-legislatives

Fronde dans la majorité UDI de Bobigny

Certains élus et cadres communaux sont arrivés en retard dans les bureaux de votes pour les premier et second tours des élections départementales. On mettait cela sur le compte de l’inexpérience ou de la légèreté. Il n’en est rien.

Il s’agit purement et simplement d’un mouvement social qui touche la majorité municipale balbynienne. En effet, certains élus avaient exigé d’être payer double pour la tenue des bureaux, le scrutin se déroulant un dimanche. 

Lorsque Christian Bartholmé, le premier adjoint, a expliqué aux frondeurs que ce n’était pas possible, que cela faisait partie de la fonction et qu’ils n’auraient pas un centime de plus, certains se sont emballés et ont mis à exécution leur menace. Une grève de quelques minutes en début de scrutin, retardant par là l’ouverture de certains bureaux.

D’après une source proche du cabinet du maire, les élus frondeurs auraient même fait signé une pétition demandant que le travail du dimanche soit payé double, mais aussi la démission de monsieur Bartholmé. L’homme fort de l’hôtel de ville, que certains surnomment désormais « Poutine » focalise, en effet, la colère de nombre d’élus de la majorité et de certains des cadres qui leurs sont attachés.

Ils ne supportent plus les réprimandes et humiliations qu’il leur fait subir. Passe encore d’être obligé de lever le doigt pour pouvoir parler en réunion. Passe encore de devoir lui baiser la main lorsqu’ils entrent dans son bureau. Mais de là à accepter de bosser gratis, il y a un pas qu’ils ne veulent pas franchir.

L’incriminé se défend. Il n’en peut plus de devoir vérifier constamment que ses collègues élus se rendent bien aux réunions et manifestations auxquelles ils sont attendus. Mais il ne peut plus non plus gérer des individualités dont « la singularité dépasse l’imagination » (sic). Il retient ses larmes lorsqu’il confie: « ça fait 48 fois que j’explique à monsieur Leuci où se trouve le canal de l’Ourcq, les services municipaux sont en rupture de stock, il lui ont fourni tous les plans de la ville qu’ils avaient. Hervé est plein de bonne volonté, mais il est à l’ouest. Alors qu’ici nous sommes bien à l’est de Paris. » Monsieur Bartholmé, pourtant aguerrit en politique semble véritablement être au bout du rouleau.

Nous avons tenté de joindre le maire, Stéphane De Paoli, en vain. Son coach personnel, le célèbre Célestin Camera, originaire de Montévideo sur Veillance, nous a indiqué qu’il était en retraite afin de réfléchir à l’issue de la crise. Il ne semble pas pour autant s’être éloigné de Bobigny, certains l’ayant aperçu en tenue d’escrime, une truelle à la main. Alliant ainsi deux de ses passions notoirement connues, il envoyait du mortier sur certains trottoirs du quartier de l’Abreuvoir afin d’en boucher les trous.

Monsieur Camera laisse cependant entendre que le premier magistrat aurait l’intention de proposer aux élus de sa majorité la nomination d’une personne en charge de la cohésion de la majorité. Psychologue, psychiatre, professeur de médiation transcendantale, de yoga? Le maire s’interroge. Il n’exclut pas d’avoir recours à un médium très puissant, aux dons extravagants, spécialiste des problèmes affectifs. Gageons que l’audace de monsieur le maire permettra de résoudre cette crise inquiétante de notre majorité bien aimée.

https://www.facebook.com/ByeByeBobigny

400_F_39943958_2x8qw3fudpFENSMS0bIBM3qUYDCXuF8m

Chères amies et amis balbyniennes et balbyniens, il fallait le faire, nous l’avons fait !

Ce site aurait dû exister bien plus tôt, sur le modèle de MonDrancy.Net, de chez nos voisins, mais voilà, le temps passe… Et puis aujourd’hui, diantre, groumf, saperlipopette, voici qu’un site au nom d’apparence prometteuse surgit du néant ou presque : notrebobigny.com ! Un site citoyen? Que nenni,

  • Ce site est en fait à la gloire exclusive de Jean-Christophe Lagarde,
  • Et sa provenance semble claire : la BAC, association La Balle Au Centre, qui a fait son coming-out po-lagarde à l’occasion des législatives 2012, poussant des cris d’orfraie parce que les 2 candidats de la gauche sérieuse, Milouda Latrèche pour le PS et Abdel Sadi pour le FDG, ont décliné l’invitation à « débattre » avec Jen-Christophe Lagarde et répondre qux questions d’une salle « citoyenne ». Mouarf !

Le site notrebobigny.com se permet d’ailleurs de taper lourdement sur la candidate PS, reprenant le contenu d’un faux site, sur elle, dont on se demande d’ailleurs pourquoi elle n’a pas imposé la fermeture…

Bref, nous voici, nous voilà, MonBobigny.Net, c’est parti, nous ne taperons comme des lourdauds sur la municipalité coco-socialiste, sauf si nécessaire, bien sûr… et nous décrypterons les agissements et manœuvres du maire voisin, celui de Drancy et sa joyeuse bande d’envoyés spéciaux sur notre préfecture, Leila Bouzidi et les garçons, Rachid de la BAC ou plutôt de notrebobigny.com désormais etc. etc.

Bonne et saine lecture, ne vous trompez pas, ici, nous avons les yeux ouverts, nous ne sommes pas aux ordres du roitelet de Drancy.